Archive for the 'Perso/Miscellaneous' Category

13 / 12 / 2006Mise en valeur ergonomique de vos présentations et conférences

Hans Rosling fait le tour du Web avec sa présentation aux animations “débiles écoeurantes”…

Je ne suis pas sûre que l’on retienne tout le propos… mais c’est clair que l’impression “d’expérience” que cela laisse est forte…et à titre d’inspiration, voici sa façon très ergonomique de mettre en valeur les présentations des conférences…que vous donnez.

[ Source: Embruns, carnet Web de laurent Gloaguen ]

11 / 12 / 2006Jouons!!

Avec quelques mots croisés pour tester vos connaissances en utilisabilité!
http://www.userfocus.co.uk/resources/crosswords.html

Tags:

24 / 11 / 2006L’ergonomie a-t-elle toujours la cote? – Prise 2

À la demande générale, le pdf de la présentation des midi express de l’API donnée à Québec et Montréal les 22 et 23 novembre par Camille et moi-même est désormais disponible en “pleine diapo” et non plus en format document avec 3 diapos par page.

Les stats du 23 novembre ont fracassé les records du mois d’Ergonomia.ca!!! Merci beaucoup à tous de votre intérêt pour notre réflexion sur l’ergonomie cognitive ou l’utilisabilité comme démarche et non simplement comme produit/résultat ou offre de services se résumant à un ou deux outils (genre le test d’utilisabilité ou l’évaluation experte)…c’est très encourageant!

Vous pouvez télécharger le pdf de la présentation en cliquant sur ce lien: L’ergonomie a-t-elle toujours la cote? OUI plus que jamais! 🙂

Pour ceux qui l’ont manquée, Camille et moi la redonnons en mars prochain à Intracom 2007. Je vous y donne Rendez-Vous! 🙂

Tags:

23 / 11 / 2006L’ergonomie a-t-elle toujours la cote?

Pour ceux qui trouvent que la question est pertinente, Camille et moi avons la réponse! Et devinez quoi, la réponse est OUI! L’ergonomie cognitive est plus mature et suit la complexité du Web…donc elle est certes nécessaire ET plus que jamais…;-)

En toute primeur, voici la présentation de la conférence-midi Intracom Express qui s’est tenue hier le mercredi 22 novembre à Québec et se tiendra aujourd’hui le 23 novembre à Montréal.

API_Utilisabilite_Nov2006.pdf

Tags:

27 / 07 / 2006Kmille la co-blogueuse!

Je vous présente Camille Grange, la nouvelle co-blogueuse d’ErgonomiA!

Oui, Kmille partagera désormais avec nous sa veille en interfaces au niveau de l’utilisabilité.

En effet, sans chercher à imiter, j’ai toujours aimé la formule d’Ergologique où plusieurs cerveaux joignent leurs forces pour alimenter une ressource riche en infos.

Alors qu’elle complète son mémoire de maîtrise sur l’utilisabilité des intranets sous la direction du professeur Henri Barki au HEC, Kmille pratique également l’ergonomie d’interfaces chez Alogia+Logient.

Au-delà de partager des intérêts professionnels très ergonomiques, Kmille et moi suivons les mêmes corridors académiques?et des mandats à l’occasion.

Alors que l’on se refilait l’une l’autre régulièrement des références de livres, d’articles, d’adresses Web?l’idée est venue de partager cela avec tous! Et Voilà!
En fait, la meilleure façon de vous la présenter est de vous laisser la découvrir par vous même?dans la section co-blogueuse d’ErgonomiA pour commencer mais surtout via ses « posts » à venir?

Bienvenue Kmille! Go Go Go! 🙂

Tags:

26 / 05 / 2006ErgonomiA.ca…cinq ans déjà!

ErgonomiA.ca…cinq ans déjà!

Mon blogue professionnel a 5 ans déjà! Je me sens comme avec les enfants, on a toujours du mal à réaliser comment ils grandissent vite, comment le temps file…(surtout que, pour ceux qui s’en souviennent, ErgonomiA a en fait démarré un an avant en 2000 sur Groksoup, avant qu’ils ne ferment la plateforme et que je sois contrainte de déménager mes pénates virtuelles…)

Je ne vais pas vous faire le coup de la pionnière du blogue spécialisé en ergonomie mais en tout cas, disons que y avait pas mal moins de blogueurs qu’aujourd’hui sur la planète de façon générale et beaucoup de blogues ont vu le jour et sont aussitôt morts peu de temps après…alors je suis assez contente de pouvoir vous dire aujourd’hui que je suis encore là, après cinq ans, que mes stats ne cessent d’augmenter et que depuis qu’il y est, Ergonomia.ca maintient hebdomadairement assez bien sa onzième position en général au Palmarès des blogues québécois.

Honnêtement si on ne l’a jamais fait, on ne s’en rend pas toujours compte quand on lit les billets (ou les posts en bon français), mais tenir un blogue de qualité informationnelle où on fait autre chose que passer son temps à répéter/repointer ce que l’autre blogueur a dit: c’est du temps de veille, de sélection, de réflexion, de rédaction, de réponses aux messages, etc. C’est pourquoi parfois, je préfère laisser passer des longs silences que de “poster” n’importe quoi juste pour faire du bruit, parce que dans le fond, j’ai tout simplement pas le temps…

En passant je n’ai pas l’habitude de répondre aux commentaires anonymes que l’on me laisse s’il n’y a pas de question particulière qui est formulée. Lorsque par exemple l’on m’encourage en me disant “merci pour le document”, “c’est bon”, “ta référence m’a aidé”, “intéressant”, “bonne présentation à Paris”, “j’étais là”, etc., mais croyez-moi, ces grosses tapes virtuelles dans le dos valent de l’or, alors hésitez-jamais à vous laisser aller ! 😉

Bref, vous l’aurez compris, c’est bien du boulot mais j’ai du fun à partager mes trouvailles et je vais pas lâcher! 🙂 À moins que mon chum menace de me lâcher avant parce qu’il trouve que cela me fait me coucher trop tard le soir!?…mais j’en doute fort, car en passant, c’est lui qui est derrière tout le contenant et toute sa mécanique, pour que justement, je puisse me concentrer sur le contenu! [x’cusez-moi, vous permettez tous une apparté d’une seconde: Merci chéri!!!]

D’ailleurs, en parlant de contenant, je pensais améliorer un petit truc qui me fatigue depuis longtemps sur ErgonomiA. L’accès à mes messages archivés se fait par date jusqu’à présent. La recherche a été ajoutée l’an dernier, mais ce n’est pas suffisant à mon goût. La plateforme de Blogger ne permet pas facilement d’avoir des catégories. Il faut aller tout “retaggé” pour cela. Avant de se taper ce gros boulot, je me disais que j’aimerais bien savoir ce que mes lecteurs auraient à me suggérer comme style de regroupements de contenu? (De la part d’une ergonome des interfaces, avouez que c’est quand même pas mal comme question…;-)

Je vous le dis tout de suite, je ne suis pas en faveur de catégories verticales qui creusent très pointu ou de celles que l’on retrouve partout et qui en général, reprennent les mots-clés de l’utilisabilité. À moins d’être une encyclopédie, je trouve que cela fait souvent beaucoup d’impasses de sites à moitié vides en bout de ligne, car on n’a pas vraiment le temps de les garder à jour. Et la bibliothèque de SigChi fait très bien ça…même si l’interface est un peu beaucoup rebutante…

Moi j’aime les catégories transversales, elles correspondent à ma démarche profondément interdisciplinaire. Ce qui m’intéresse le plus en ergonomie cognitive, c’est de faire ressortir les liens et transferts de connaissance entre théorie & pratique par exemple (une catégorie PRAXIS?), de regrouper tous les schémas conceptuels intégrateurs car une image vaut mille mots souvent (une catégorie GRAPHOMANIE?),…bref, c’est pas les idées qui me manquent mais vous qui me lisez, qui revenez peut-être parfois sur ErgonomiA pour chercher un truc que vous aviez vu passer sans vous souvenir exactement quand, qui, quoi…qu’en pensez-vous?

Qu’est-ce qui vous serait utile pour mieux retrouver l’information?

9 / 04 / 2006L’utilisabilité émotionnelle à Intracom Paris 2006

Jeudi 6 avril, j’ai présenté ma conférence “Les interfaces ont-elles des émotions?” à Intracom Paris 2006 au Centre des affaires CAP 15, Quai de Grenelle.

Comparativement au Palais des Congrès à la Porte Maillot par exemple, le lieu est agréable et à échelle humaine, situé sur le bord de la Seine au Métro Bir Hakeim dans le XVè arrondissement.
Côté présentation, bien que je l’aie faite légèrement évoluer, notamment dans la partie illustrative, c’était vraiment intéressant d’avoir l’occasion de comparer la réaction du public français à celle de l’auditoire que j’avais eu à Québec l’automne dernier.
Je dirais pour commencer que les français étaient moins nombreux, donc cela peut fausser un peu mon impression de réaction plus “réservée”. L’humour propre aux interfaces a bien passé mais on aurait dit que les participants n’osaient pas se laisser aller à rire franchement, comme si cela pouvait avoir l’air fou ou déplacé de se l’autoriser…
Il m’a semblé que derrière la réserve, il y avait également une familiarité peut-être plus récente avec les concepts d’utilisabilité et d’ergonomie cognitive. L’auditoire semblait clairement savoir de quoi on parlait mais peut-être pas nécessairement de quoi il en retourne concrètement. Dans ce contexte, il est plus difficile d’apprécier un contenu qui se penche sur l’évolution conceptuelle du paradigme d’ergonomie des interfaces, du moins au niveau de la dimension théorique. Je dirais d’ailleurs que j’ai clairement senti la salle embarquer dans ma conférence au moment où j’ai présenté les exemples.
Selon la bonne loi de Murphy, au moment de comparer des exemples de sites pour le magasinage d’une voiture par exemple avec d’un côté l’approche plus classique (comme Renault, et de l’autre, une approche expérientielle (comme Volkswagen), il a fallu que la connexion Internet Wi-Fi plante…
Mais à toute situation, il existe des points positifs, cela m’a permis de sentir que tout le monde était avec moi pour suivre les exemples, attentif car alors qu’il restait peu de temps alloué (Anne-Laure Maupoux étant venu me dire qu’il ne me restait que 5 minutes…), à ma question: “êtes-vous prêt à attendre que je retente de me connecter?”, j’ai eu droit à un bon “OUI!” franc qui m’a rassurée…
Alors au bon vieux proverbe, une image vaut mille mots, j’ai vécu un site vaut 15 diapos…;)

Les questions étaient nombreuses à la fin, j’aime toujours beaucoup quand je sens cela car c’est signe d’avoir suscité questionnements, réflexions, dérangement, etc. et comme j’avais empiété un peu sur le temps de la prochaine session, les gens me poursuivaient dans le couloir pour m’adresser leurs commentaires et questions pendant plus de 30 minutes…
La question de l’accessibilité est revenue comme à Québec, et les gens acceptent mal que l’on soit confortable de répondre que l’on ne peut pas s’adresser à tous les publics en même temps de la même façon et que c’est un principe même d’ergonomie à la base que de devoir adapter le contenu à chaque “profil” visé. La dimension expérientielle est trop intimement liée au contenu autant qu’au contenant pour pouvoir se refléter exactement de la même façon dans des normes d’accessibilité. Ceci-dit, je crois qu’il faut laisser le temps faire son oeuvre également, le Web classique commence à devenir accessible ces dernières années…le Web expérientiel est un concept émergent en plein balbutiements, il va falloir lui laisser le temps de se définir un peu avant de le harponner sur la question de l’accessibilité, sinon il risque de mourir prématurément…
La question de savoir comment adapter mes propos à des intranets est également revenue et une fois de plus, il est clair que mes propos vise le e-commerce avant tout et que la dimension expérientielle ne peut être la norme par défaut dans des environnements où la dimension applicative est importante (les intranets permettent aux employés d’aller chercher de l’information qui leur est réservée mais aussi des applications dont ils ont besoin dans leur travail au quotidien). Je vais devoir interroger ma collègue Camille Grange sur ce point cependant, histoire qu’elle me sorte sa grille de critères ergonomiques propre aux intranets et qu’on regarde ce que l’on peut en sortir qui puisse aider à caractériser la dimension expérientielle…
Enfin j’avais oublié qu’en France, bien que des termes anglais soient utilisés à toutes les sauces pour tout (on dit le “wi-fi” prononcé avec un “i” – et non un “y” comme en anglais – pour le réseau sans fil), l’anglais au delà des mots empruntés n’est pas aussi présent et familier qu’il ne l’est au Québec…donc un conseil, si vous incorporez une citation en anglais dans une conférence que vous présentez en France, ayez la traduction française affichée dès la diapo suivante…;-)

En conclusion, ce fut une très belle expérience professionnelle de pouvoir présenter mes réflexions sur l’ergonomie cognitive à Paris et de pouvoir tater le pouls de ce que cela représente de l’autre côté de notre Atlantique…et j’ai pu rencontrer quelques personnes bien intéressantes aussi à inviter à des événements d’Utilisabilité Québec…Avis aux intéressés…;-)

J’en profite pour remercier personnellement toutes les personnes derrière les équipes d’Eventia, EmergenceWeb, de l’API et de ClubNet de France notamment d’avoir rendu cet événement possible en soi et pour moi, ainsi que la Délégation Générale du Québec qui a également chaleureusement reçu les conférenciers rue Pergolèse.

13 / 02 / 2006Usability Sins

Après les Web “mistakes” de la semaine dernière, voici les Web “sins”…!
Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas un crescendo de gravité dans la mesure où c’est écrit avec humour…mais je ne sais pas si on doit en rire ou en pleurer…:[

À vous de me dire…

2 / 12 / 2005Boomerang : Grand Prix catégorie Nouvelles/Actualité

Le site Nouvelles de Radio-Canada remporte le grand prix de la catégorie Nouvelles/Actualité aux prix Boomerang cette année!

Je suis très heureuse pour toute l’équipe du site Nouvelles avec qui j’ai travaillé à l’ergonomie du site pendant une bonne année et jusqu’à l’été dernier. Je tire mon chapeau notamment à Karine pour son gros travail de direction artistique sur ce site! Les sites d’information sont tout un défi en densité!

Un petit prix, cela fait toujours plaisir quand on a travaillé super fort! BRAVO!

16 / 11 / 2005Test et validation des environnements de téléapprentissage

Pour ceux qui sont intéressés par le elearning et la conception et évaluation des interfaces de ces environnements d’apprentissage, je vous informe de la publication du livre Innovations et tendances sur les technologies de formation et d’apprentissage de Samuel Pierre (éditeur) aux Presses Internationales Polytechnique/ Polytechnic International Press.

J’ai eu le plaisir de participer à l’écriture d’un des chapitres de ce livre à titre de co-auteures avec mesdames Bourdeau, Dufresne et Turcotte, dont le titre est “Test et validation des environnements de téléapprentissage”.

C’est dans le cadre du Projet Développement, intégration et évaluation des technologies de formation et d’apprentissage (DIVA) que le projet de ce livre a été réalisé. Le bulletin électronique sur les projets de Valorisation-Recherche Québec (VRQ) du mois de novembre mentionne notamment sa publication en décrivant son contenu comme étant À L’AVANT-SCÈNE DES INNOVATIONS ET DES TENDANCES EN TECHNOLOGIES DE FORMATION ET D’APPRENTISSAGE.

220-802 050-SEPROAUTH-02 M70-101 70-458 70-462 100-101 640-554 700-505 70-457 70-460 C2150-197 EX0-001 070-243 70-466 C_THR12_66 C4040-225 1Z0-061 70-331 EX300 1Z0-060 MB2-701 70-467 EX200 M70-301 70-489 C2180-278 MB7-702 MB2-702 70-487 70-243 70-414 70-466 200-120 MB2-703 070-462 70-462 70-461 9L0-012 C_BODI_20 PRINCE2 1Z0-851 70-432 1Y0-253 070-496 100-101 648-244 070-668 C4040-252 650-752 70-642 HP0-Y50 E20-385 500-285 70-410 70-461 70-462 70-483 EX300 070-461 MB2-702 MB7-702 220-802 400-101 646-206 700-501 70-480 C4040-108 MB2-701 70-412 70-466 200-120 C4040-225 1Z0-061 70-347 C4090-452 MB2-703 400-101 70-410 70-417 70-463 70-488 70-462 C2090-303 C2090-614 70-461 70-486 70-411 400-101 646-206 300-206 70-243 74-325 C2020-622 Windows 7 key Windows 8 key Office 2013 microsoft office 2010 cheap Windows 7 key Office 2007 key Office 2010 key Office 2008 key Windows 7 Windows 8 Office 2013 microsoft office 2010 cheap Windows 7 key microsoft Office 2007 key microsoft Office 2010 key windows 7 key windows 8 key Office 2013 key windows 81 key microsoft 2010 key office 2010 office 2007 key buy windows 7 key cheap windows 7 key dowload office 2010 key cheap windows xp key cheap windows 2008 buy microsoft 7 key windows 2011 key windows 2011 adobe photoshop key rolex replica watch swiss replica watches replica watches for men replica watches Rolex replica watches rolex swiss replica watch top rolex replica swiss rolex replica watches cheap replica omega rolex replica watches latest replica omega watches replica omega watches 70-432 1Y0-253 070-496 100-101 648-244 070-668 C4040-252 650-752 70-642 HP0-Y50 E20-385 500-285 70-410 70-461 220-801 220-802 N10-005 SY0-301 000-221 00-780 N0-101 1z0-051 C4090-450 C4120-783 EX200 MB2-700 MB3-700 MB6-869 OG0-093 VCP-510 VCP550 70-486 70-418 400-101 70-410 050-SEPROAUTH-02 200-120 MB2-703 070-462 1Z0-554 1Z0-567 200-001 250-310 250-371 640-878 70-461 70-462 200-120 70-488 MB2-703 70-410 70-461 70-480 70-532 200-120 MB2-703 070-462 70-462 70-461 070-410 JN0-102 70-411 C_TADM51_731 C4090-958 70-483 EX300 070-461 MB2-702 MB7-702 220-802 MB2-703 70-411 MB5-705 C_TADM51_731 70-346 70-486 70-347 70-480 70-483 70-412 70-463 MB2-700 70-417 C_TAW12_731 400-101 MB2-702 70-487 400-101 646-206 700-501 70-480 C4040-108 MB2-701 070-411 100-101 640-554 700-505 70-457 70-460 C2150-197 EX0-001 070-243 70-466 700-501 050-SEPROAUTH-02 M70-101 70-458 CCD-410 70-341 70-464 70-680 74-335 350-018 C_TFIN52_66 70-243 VCP-550 70-414 70-466 100-101 JN0-102 VCP550 640-554 70-331 EX300 1Z0-060 MB2-701 70-467 EX200 350-001 700-505 640-911 M70-301 70-489 400-101 70-410 050-SEPROAUTH-02 200-120 MB2-703 070-462 70-462 70-461 070-410 JN0-102 70-411 CCD-410 70-341 70-464 70-680 74-335 M70-201 117-101 810-420 C2180-276 C4040-221 1Z0-599 350-029 820-421 C_THR12_66 117-102 70-342 MB5-705 C_TADM51_731 70-346 70-486 70-347 70-480 70-483 70-412 70-463 MB2-700 70-417 70-480 C4040-108 MB2-701 070-411 100-101 640-554 700-505 70-457 70-460 C2150-197 EX0-001 070-243 70-466 C_THR12_66 C4040-225 1Z0-061 70-347 C4090-452 VCP-550 070-177