25 OctÀ l’ère du Web social, les sites Internet peuvent-ils nous influencer?

Cet article est paru dans la section Chroniques de l’édition d’Octobre 2012 du magazine Direction Informatique. Tel qu’indiqué dans les nouvelles d’imarklab, son propos repose sur ma réflexion doctorale combinée à ma pratique d’ergonomie des interfaces, et vise à illustrer comment l’ergonomie cognitive peut soutenir l’influence interpersonnelle à l’ère du Web social.

19 OctERGOIHM 2012: Web Site Sociability and Online Contribution: The Mediating Role of Emotions

Prom Tep, S., Sénécal, S., Dufresne, A., Viau, C. (2012). « Web Site Sociability and Online Contribution: The Mediating Role of Emotions », Ergo-IHM 2012, Biarritz, France, 16-19 Octobre 2012.

Poster communication presented at ErgoIHM 2012, October 16-19, Biarritz, France. Read the conference program.

Research Abstract:
Standing at the conceptual intersection between various fields (i.e., Communication, Human-Computer Interaction, Consumer Behavior, Social Psychology, and Usability), this research investigates the influence of social functionalities on consumers’ online attitude toward contributing content to the website. Relying on social psychology theories such as group influence and similarity-attraction, one of our central predictions is that when online consumers are exposed to Web sites containing features supporting the site sociability, their attitude toward contribution will be greater than when not exposed. Furthermore, galvanic skin response was used to assess emotional response during the task, to complement more traditional data collection methods. Our results show that online consumers’ attitude toward contribution is positively influenced by social functionalities, and that emotional reactions mediate this influence.

Download the research paper in PDF version.

12 OctUX & Marketing: convergence ou complémentarité vers une meilleure expérience interactive?

Visioconférence présentée dans le cadre de l’Atelier Afterwork FLUPA du 9 octobre 2012

Tel qu’annoncée dans les nouvelles d’imarklab, Cette communication explore comment les objectifs et les méthodes rattachées aux disciplines de l’ergonomie cognitive appliquée au Web UX et au marketing se rejoignent à l’ère du Web social?

08 JunHello UXPA. Bye bye UPA.

So goodbye and thank you UPA. But get ready people, and say Hello and Welcome to the NEW. The UXPA.

UPA 2012, June 5th, 2012. Las Vegas, NV

.
Vous venez de lire les derniers mots du speech d’inauguration de la conférence  UPA2012 Conference, prononcés par Ronnie Battista. Le trésorier d’UPA a annoncé cette évolution de l’association professionnelle des ergonomes des interfaces et autres professionnels des métiers rattachés à l’ergonomie des sites: la Usability Professionals Association (UPA) qui devient la: User Experience Professionals Association.

C’est une association principalement nord-américaine mais dont la vocation se veut justement de plus en plus internationale, dans la foulée de ce changement de nom, le rebranding reflète aussi un repositionnement beaucoup plus large, à la fois interne à la profession (UX vs utilisabilité) et international (vs AMérique du Nord).

L’association et ses membres ont des racines profondes en utilisabilité, et cette évolution n’est pas du tout une façon de renier ses origines, au contraire, c’est une ouverture à toutes les disciplines qui se sont greffées autour de l’utilisabilité avec le temps, et que l’appellation parapluie d’expérience utilisateur sait mieux refléter.

Le changement de nom traduit également le fait que les professionnels de l’expérience utilisateur (ou expérience usager) sont de plus en plus appelés à se prononcer sur des enjeux stratégiques dans le cadre de leurs interventions, au delà de la conception et du design ou de l’évaluation. Voici comment Carol Smith, Vice Président de UXPA exprime cette nouvelle réalité:

Our new organizational model allows us to deliver content on all four of these pillars: Research, Design, Evaluation, and Strategy (NDLR: l’emphase est mienne)

Au delà de la vision et de la mission nouvelles, d’un point de vue plus terre à terre, les membres de UXPA vont également bénéficier d’une série de nouveaux avantages professionnels, à commencer par les suivants:

  • Une orientation et une présence internationales accrues
  • 2 conférences par année, une en Amérique du Nord et une au delà de ces frontières initiales, et ainsi,  UXPA2013 se tiendra en deux temps et deux lieux, soit à Washington, DC et à Shangai en Chine
  • des avantages professionnels élargis via la création de groupes d’intérêt spécialisés (SIGs) dans différents champs tels que  la santé et le UX appliqué à l’eGovernment
  • une version en ligne du magazine trimestriel: “UX Magazine”
  • un site Web plus actif pour assurer le partage de connaissances s’effectuant via et autour des conférences et des SIGs

En guise  de point final sur le pourquoi de cette évolution et ce qui l’a principalement motivée, j’aimerais citer Cory Lebson, Directeur des partenariats stratégiques à UXPA :

    We are hoping to use this name change as a way to reach out to, and more closely align with, other like-minded organizations.

Pour aller plus loin:
– Le communiqué de Presse: UXPA Press release
– La transcription intégrale du discours d’ouverture de la conférence UPA2012 par Ronnie Battista: Ronnie Battista’s introductory talk

01 MarDesign de persuasion: influencer une génération qui carbure à l’influence sociale


Matériel présenté lors de la conférence Infopresse du 29 février 2012: Jeunes: Génération Y et Z

27 NovWebsite Sociability and Flexibility in Relation to Customer Online Satisfaction:A Research Framework

During October 1st and 2nd this year, I attended the DMEF Direct/Interactive Marketing Research Summit in Boston, MA which took place at the Westin Boston Waterfront.

The Summit is the preeminent and must-attend conference for academics, Ph.D. candidates, and practitioners who are interested in pursuing research and teaching in the field of direct/interactive marketing.

Dr Arcand from ESG-UQAM and I, we presented a paper there titled: Website Sociability and Flexibility in Relation to Customer Online Satisfaction:A Research Framework

At the DMEF Direct/Interactive Marketing Research Summit, Donna L. Hoffman, Ph.D., the Albert O. Steffey Professor of Marketing and co-Director of the Sloan Center for Internet Retailing at the A. Gary Anderson Graduate School of Management at the University of California, Riverside, received the DMEF Robert B. Clarke Outstanding Educator Award.

Dirk Van den Poel, Professor of Marketing at Ghent University in Belgium, made an interesting personal report of the conferences he attended and enjoyed the most, with lots of pictures! 🙂

If you are interested to register and participate in 2012, the next DMEF research Summit will take place in Vegas!

08 SepUtilisabilité Québec a un nouveau CE tout beau tout neuf!


C’est le temps de la rentrée et tout le monde sait que cela veut dire la reprise de t-o-u-t-e-s les activités!

Utilisabilité Québec n’a pas chômé cet été, et alors que la période des élections est terminée, à titre d’ergonome des interfaces et de membre du comité exécutif de cette association professionnelle qui me représente (Chapitre local de la Usability Professional Association), j’aimerais partager avec vous le plaisir tout simple de vous présenter le tout nouveau comité exécutif d’Utilisabilité Québec car sa composition variée et la complémentarité des profils de ses membres m’enchante. C’est aussi ma petite façon personnelle de vous assurer que OUI professionnellement,  l’utilisabilité ça déménage au Québec! 🙂

Read more…

11 AprE-commerce et expérience de social shopping à Intracom 2011

Pour sa 10è édition, Intracom 2011 aura lieu cette année à Montréal, à l’hôtel Hyatt Regency.

Dans le cadre de cette conférence, j’aurai le plaisir d’animer un panel portant sur le ‘E-commerce et l’expérience de social shopping‘ et qui se tiendra le Mercredi 13 avril de 8h30 à 10h.

Pour ce panel, j’aurai la chance d’accueillir des spécialistes du domaine partageant des points de vue très complémentaires – alliés pour tous à une expertise à la fois générale sur le thème aussi bien que spécialisée dans les domaines du:

  • E-commerce et du marketing tribal ou marketing communautaire par François-Xavier Delemotte, Directeur Communication-marketing pour le Québec chez MEC,
  • group buying par Tuango, le leader du domaine au Québec, et représenté par sa directrice Marketing Web, Swnan Freslon,
  • mobile par Yasha Sekhavat, Premier Directeur applications mobiles chez Groupe Pages Jaunes et co-fondateur de la plateforme Giftiniti de social shopping,
  • afin de dresser un portrait du shopping social aussi bien illustré par des statistiques récentes (introduction chiffrée de Jean-Sébastien Chouinard, Chef d’équipe en Stratégie Internet chez Aviso),
  • qu’alimenté de points de vue concrets sur sa pratique, notamment par Sébastien Provencher cofondateur de Needium/Praized Media),
  • et sans oublier de traiter le tout avec un certain recul théorique, pour ne pas dire un recul conceptuel certain ;-), insufflé directement de Vancouver par les intérêts de recherche d’une thèse portant sur le commerce social et menée par Camille Grange, doctorante et chargée de cours à UBC.

Tous ensemble, dans un débat que je sens d’avance tout à fait passionné et bien animé par votre très dévouée ;-)…

…Nous allons:

  1. tenter de définir ce qu’est le shopping social, ce qui le lie profondément aux médias sociaux (la technologie ou le social?), ce qui en fait partie ou n’en fait pas partie comme le group buying par exemple, et pourquoi surtout?
  2. de nous attaquer à des questions tout à fait d’actualité pour les entreprises comme le fait de savoir où, c’est à dire via quel(s) canal(aux)  il est préférable de recueillir l’avis des consommateurs et pour quels avantages?
  3. de nous demander si la prise de décision est plutôt facilitée par les avis et conseils des…consommateurs ou des experts? Et s’il s’agit d’un rapport de forces ou d’un équilibre?
  4. d’explorer l’expérience usager accrue qui se dégage dans les nouvelles tendances qui pointent à l’horizon en matière de mobile telles que Yakatag et Yelp et de validation sociale avec des sites de mode notamment comme Lookbook, gotryiton; fashism ou encore la firme montréalaise Shwowp, cofondée par Tara Hunt, et qui permet de renverser la prise de contrôle des consommateurs avec du VRM (vendor relationship manager) par opposition à du CRM, et enfin,
  5. de conclure sur des pistes de modèles d’affaires qui semblent gagnants en faisant ressortir les pièges à éviter et les caractéristiques des recettes durables

De nombreuses autres panels et conférences tout aussi passionnants seront présentés à Intracom cette année, et je vous invite à consulter la programmation complète de l’événement composée de quatre ‘tracks’ :

RÉSEAUX SOCIAUX ET COMMUNICATIONS ÉTUDE DE CAS EXPÉRIENCE CLIENT INNOVATION

Et puisqu’il est de bonne guerre pour tous de prêcher tout de même toujours un peu plus particulièrement pour sa paroisse que pour celles des autres ;-), je tiens à préciser qu’au niveau de ce qui porte sur le thème de l’expérience client, un projet de tests utilisateurs réalisé par la Chaire de commerce électronique RBC Groupe financier en partenariat avec Ulysse, sera notamment présenté le 12 avril à 14h20.

C’est donc un RDV à ne pas manquer cette semaine:

mardi 12 et surtout mercredi 13 avril à 8h30! 😉

En espérant avoir le plaisir de vous revoir cette année encore, ou de vous rencontrer pour la première fois à Intracom 2011 pour négocier ensemble le virage social des communications interactives dans les organisations!

Pour ceux qui souhaitent suivre sur Twitter, le hashtag est #Intracom

NB: À tous les camarades étudiants, je rappelle que cette année pour la première fois, vous disposez d’un tarif étudiant avantageux pour assister à la conférence Intracom, profitez-en! 🙂


17 JanVirage social et ergonomie des interfaces

[Couverture du magazine Wired de Février 2011]

Encore le buzz “social”…

Tout comme moi, vous êtes fatigués de voir l’adjectif ‘social’ associé à tous les noms communs possibles…tout est ‘social’, car c’est le nouveau buzz qui fait vibrer la communauté Web à l’unisson.

Et en effet, déclarer ce virage social de l’ergonomie des interfaces serait trop simple et gratuit, et c’est plus de ces déclarations gratuites que de l’adjectif ‘social’ comme tel dont on est fatigué en fait.

Donc je persiste et je signe dans ce billet-ci. Après faciliter l’utilisation des environnements interactifs, favoriser la sociabilité en ligne va devenir un nouvel objectif important en conception et évaluation des systèmes interactifs, et c’est ce que j’entends par ‘virage social de l’ergonomie des interfaces’.

Dans ce billet cependant, je n’aimerais pas seulement avancer que l’ergonomie va amorcer son virage social en 2011, mais surtout partager avec vous les raisons qui motivent cette affirmation. Je peux me tromper mais au moins vous aurez mes arguments pour vous interroger à votre tour 🙂

Affirmation documentée VS gratuite

Je vais donc vous présenter cinq chercheurs, tous visionnaires et vulgarisateurs et dont les travaux m’ont convaincue que la dynamique sociale des environnements en ligne sera de plus en plus une donne dont on ne pourra plus se contenter de prendre pour un état de fait acquis pour penser le Web ou les environnements interactifs.

Je me sers ici de pointeurs vers des extraits vulgarisés de leurs travaux de recherche comme preuves d’appui pour ma déclaration initiale. En effet, une agrégation de leurs travaux démontre clairement qu’il faut favoriser et faciliter cette dynamique sociale dans les environnements en ligne.

Le constat de tous ces chercheurs est le suivant. Dans la mesure où les humains agissent et se comportent en s’influençant les uns les autres, et que la présence physique et la communication face-à-face naturelle qu’elle entraîne entre les individus manquent en ligne, il est crucial de pallier à ce manque. Il faut remplacer cet échange interpersonnel en présence par des indices favorisant la communication entre les individus connectés à une communauté, afin de les outiller et de les inciter à socialiser en ligne, pour éviter les espaces virtuels où il ne se passe rien.

Combien avez-vous reçu d’invitations à vous inscrire à des environnements où après l’inscription, rien ne bouge, et où vous vous sentez comme dans une grande et belle maison où tout est ‘mort’…Ces environnements sont nombreux, et ce sont réellement des beaux principes en théorie mais des coquilles vides en pratique. L’époque des plateformes reposant sur la pensée magique : « If we build it, they will come », est révolue.

Des références solides

Les chercheurs qui ont inspiré cette réflexion sont tous de célèbres visionnaires de renom international, qui partagent leur temps entre recherches et implications dans l’industrie où ils implémentent des solutions innovantes. Ils proviennent tous de backgrounds différents, avec la psychologie comme discipline commune. Certains sont spécialisés en communication humain-ordinateur (CHI), en économie, en marketing, etc. :

Jennifer Preece, chercheur en CHI à l’Université du Maryland, MD
Dan Ariely, chercheur au MIT Media Lab. Professeur en ‘behavioral economics’ qui s’intéresse tout particulièrement à la prise de décision des consommateurs
Robert Cialdini, Professeur émérite en psychologie et marketing à Arizona State University.
– BJ fogg, chercheur en pscyhologie et directeur du Persuasive Tech Lab à l’Université Stanford.
Susan Weinschenk, Ph.D. en psychologie et ‘Chief of User Experience Strategy at Human Factors International’.

Pour ceux que cela intéresse, j’aimerais vous présenter ici quelques liens vers leurs récents travaux et tout particulièrement, ceux qui moi m’ont le plus inspirée, en contribuant à ma compréhension d’un virage social à anticiper au niveau de l’évolution de l’ergonomie des interfaces.

1. Jennifer Preece
Dans le cas de Jennifer Preece, je vous recommande fortement la lecture du livre suivant qui était extrêmement précurseur et constitua le déclic fondamental de toute la réflexion qui a alimenté le virage de ma pratique comme consultante en ergonomie des interfaces, ainsi que le sujet de ma thèse de doctorat: Online Communities: Designing Usability, Supporting Sociability (2000).

Dans cet ouvrage, elle décrit comment l’utilisabilité des communautés en ligne, ne peut se réduire à supporter des tâches orientées vers un but de performance cognitive mais faciliter également la dynamique des relations sociales en ligne, afin de soutenir également l’efficacité sociale pour ces environnements.

2. Dan Ariely et 3. Robert Cialdini
Dan Ariely est chercheur au MIT Media Lab. Professeur en ‘behavioral economics’, il s’intéresse à la prise de décision des consommateurs. Lire son blogue et quelques chapitres de son livre ‘Predictably Irrational’ (2008) a jeté les secondes pierres fondatrices de ma réflexion sur l’inévitabilité du virage social de l’ergonomie. En effet, à la manière dont Robert Cialdini le décrivait également dans son livre « Influence : Science and Practice » (2001) , il démontre à quel point les être humains sont moins rationnels qu’ils ne le pensent ou ne le souhaiteraient, et sont des êtres sociaux qui fonctionnent plus sur la base d’automatismes acquis socialement de façon normative, et qui les influencent à leur insu. Il avance que : « People just don’t know their own preferences that well. Our intuition fools us in repeatable, predictable ways. Rather than rationality, decisions are influenced by design, complexity and context. »

Lien vers le video : ]

3. B.J. Fogg
« Captology is where persuasion and computers intersect». C’est donc le terme par lequel ce chercheur a baptisé le nouveau champ de recherche étudiant les ordinateurs (ou tout système interactif par extension) comme outils de persuasion tel qu’illustré dans le schéma ci-dessous tiré de son site.

4. Susan Weinschenk

Human Factors International a depuis longtemps fait la promotion de sa méthode PET (Persuasion, Émotions and Trust) reposant largement sur les principes d’ergonomie persuasive. Cette chercheure praticienne chez HFI n’a pas tant contribué à l’avancement des connaissances par son livre, qu’elle a réussi à synthétiser l’essentiel de ce que les précédents chercheurs ont apporté et qui avaient déjà été en grande partie repris dans la méthode PET.

Dans son livre « Neuro Web Design : What makes them Click » (2008), elle applique les résultats de la recherche dans les domaines de la motivation, de la prise de décision et de la neuroscience à la conception de sites Web. Elle se concentre notamment sur ce qui motive à l’achat et à l’inscription sur un site, et à ce qui favorise la confiance des consommateurs en ligne, comme vous pouvez le constater en vous rendant sur son blogue What makes them Click.

Elle résume très bien son livre dans le slideshare suivant :

Poursuivre et partager la réflexion?

Enfin, pour ceux que le virage social qui s’amorce en ergonomie des interfaces intéresse vraiment, je vous pointe la conférence-atelier ‘Sparkshops’ qui s’annonce forte intéressante sur le sujet et s’intitule : “Designing the Authentic Experience: Lessons from Psychology and Social Media“.

Également, si vous êtes intéressés à pousser le dialogue avec moi, je vous invite carrément à suivre ma réflexion en ligne jusqu’au dépôt final de la thèse prévu à la fin 2011. À compter de ce mois-ci sur mon blogue, les différents chapitres de ma recherche doctorale seront accessibles au fur et à mesure. Ma thèse explore notion de «social usability beyond usability».

Sur ce, je nous souhaite une année 2011 des plus socialement ergonomique! 😉

02 DecRetour sur le WUD 2010 au Québec

Sponsorisé par l’association américaine des professionnels de l’utilisabilité (UPA), Le 11 novembre 2010 dernier, s’est tenue la journée mondiale de l’utilisabilité partout dans le monde (WUD2010) et une fois de plus, le Québec a fait sa quote part avec succès! 🙂

[NDLR: Sur ErgonomiA, vous pouvez trouver des billets sur les précédentes journées mondiales de l’utilisabilité en cliquant sur les tags WUD | Journée Mondiale de l’Utilisabilité | JMU)]

Différentes activités ont été organisées avec brio dans le cadre de 5@8 très réseaux-z-interactifs! 😉

D’ailleurs, en tant que membre cofondatrice du comité exécutif d’utilisabilité Québec, responsable des relations académiques, j’aimerais me permettre un bref aparté personnel, pour lever ici mon chapeau à toute l’équipe et vous rapporter nos échanges Facebook à ce sujet avec Madame la présidente UQ elle-même! 🙂

À Québec, Patricia Baulne a rassemblé une magnifique palette de commanditaires autour d’un panel dont le succès a retenti jusqu’à Montréal! Vive Québec!

Portant sur le thème de la Communication + Simplicité dans le Web, plusieurs spécialistes du domaine sont venus partager leurs expériences et opinions de professionnels de l’utilisabilité “avec humour et originalité”, ainsi que les “défis et les stratégies liés à la communication de la pratique de l’utilisabilité dans le développement de sites et applications Web”.

Animé par Alain Robillard-Bastien (Directeur Utilisabilité et accessibilité chez Bell Solutions Web), le panel était composé de :

* Nathalie Barthe – Directrice Expérience utilisateur chez Taleo
* Michael Carpentier – Associé + Conseiller en architecture de l’information, rédaction et visibilité Web chez Zengo
* Daniel Lafrenière – Conseiller en expérience utilisateur
* Jacynthe Roberge – Chargée d’enseignement en design d’interface à l’Université Laval

Les biographies de ces panélistes sont disponibles sur le site d’Utilisabilité Québec, d’où je reprends les informations.

En parallèle, un panel animé par Nathalie Berger, Présidente d’Utilisabilité Québec et d’Idéactif Conseil, a eu lieu à Montréal, dans les nouveaux locaux du Centre de Recherche Informatique de Montréal (CRIM).

Ce panel a porté sur le thème: «Mobilité et UX: L’avenir de l’utilisabilité et du design dans un monde mobile » et y siégeait des ergonomes:
* Marie-Christine Messier – Ergonome, Desjardins
* Julie Saulnier – Consultante en ergonomie cognitive, en utilisabilité et en accessibilité
et des managers responsables du développement d’applications mobiles:
* Stéphane Bousquet – Directeur des Entreprises numériques, Office national du film du Canada
* Mathieu Houle – Directeur général, Mobile et Plateformes, Groupe Pages Jaunes

La combinaison d’expertises sur ce panel fut très intéressante dans la mesure où nous savons tous que la conception et le développement d’applications, qu’elles soient mobiles ou tout simplement interactives, nécessite des équipes pluridisciplinaires avec le maximum de stakeholders impliqués autour de la table, de préférence, pour garantir le succès du projet.

Ce panel fort intéressant a d’ailleurs été repris dans le cadre du Webcom 2010 (voir aussi mon billet précédent) qui a eu lieu à Montréal le 13 novembre dernier, avec une légère variante au niveau de certains des panélistes que je vous laisse découvrir ici.

Dans le cadre du Webcom Live! organisé et diffusé par notre @amicalmant à tous, Christian Aubry, je me suis d’ailleurs entretenue avec Nathalie Berger à la sortie du panel, dont elle a animé les deux éditions, et qui nous en résume les temps forts dans cet entretien vidéo d’une dizaine de minutes:

Vous pouvez consulter le résumé du programme complet des activités de la journée mondiale de l’utilisabilité organisée à Montréal et Québec sur le site d’Utilisabilité Québec. Avec notamment la présentation par Cynthia Savard (Yu Centrik) des résultats d’une étude sur l’utilisation de Twitter pour le service à la clientèle réalisée par UXAlliance. Tous les détails méthodologiques de l’étude “Around the world in 140 characters” sont disponibles sur leur site avec la possibilité de télécharger le rapport complet de 27 pages.

220-802 050-SEPROAUTH-02 M70-101 70-458 70-462 100-101 640-554 700-505 70-457 70-460 C2150-197 EX0-001 070-243 70-466 C_THR12_66 C4040-225 1Z0-061 70-331 EX300 1Z0-060 MB2-701 70-467 EX200 M70-301 70-489 C2180-278 MB7-702 MB2-702 70-487 70-243 70-414 70-466 200-120 MB2-703 070-462 70-462 70-461 9L0-012 C_BODI_20 PRINCE2 1Z0-851 70-432 1Y0-253 070-496 100-101 648-244 070-668 C4040-252 650-752 70-642 HP0-Y50 E20-385 500-285 70-410 70-461 70-462 70-483 EX300 070-461 MB2-702 MB7-702 220-802 400-101 646-206 700-501 70-480 C4040-108 MB2-701 70-412 70-466 200-120 C4040-225 1Z0-061 70-347 C4090-452 MB2-703 400-101 70-410 70-417 70-463 70-488 70-462 C2090-303 C2090-614 70-461 70-486 70-411 400-101 646-206 300-206 70-243 74-325 C2020-622 Windows 7 key Windows 8 key Office 2013 microsoft office 2010 cheap Windows 7 key Office 2007 key Office 2010 key Office 2008 key Windows 7 Windows 8 Office 2013 microsoft office 2010 cheap Windows 7 key microsoft Office 2007 key microsoft Office 2010 key windows 7 key windows 8 key Office 2013 key windows 81 key microsoft 2010 key office 2010 office 2007 key buy windows 7 key cheap windows 7 key dowload office 2010 key cheap windows xp key cheap windows 2008 buy microsoft 7 key windows 2011 key windows 2011 adobe photoshop key rolex replica watch swiss replica watches replica watches for men replica watches Rolex replica watches rolex swiss replica watch top rolex replica swiss rolex replica watches cheap replica omega rolex replica watches latest replica omega watches replica omega watches 70-432 1Y0-253 070-496 100-101 648-244 070-668 C4040-252 650-752 70-642 HP0-Y50 E20-385 500-285 70-410 70-461 220-801 220-802 N10-005 SY0-301 000-221 00-780 N0-101 1z0-051 C4090-450 C4120-783 EX200 MB2-700 MB3-700 MB6-869 OG0-093 VCP-510 VCP550 70-486 70-418 400-101 70-410 050-SEPROAUTH-02 200-120 MB2-703 070-462 1Z0-554 1Z0-567 200-001 250-310 250-371 640-878 70-461 70-462 200-120 70-488 MB2-703 70-410 70-461 70-480 70-532 200-120 MB2-703 070-462 70-462 70-461 070-410 JN0-102 70-411 C_TADM51_731 C4090-958 70-483 EX300 070-461 MB2-702 MB7-702 220-802 MB2-703 70-411 MB5-705 C_TADM51_731 70-346 70-486 70-347 70-480 70-483 70-412 70-463 MB2-700 70-417 C_TAW12_731 400-101 MB2-702 70-487 400-101 646-206 700-501 70-480 C4040-108 MB2-701 070-411 100-101 640-554 700-505 70-457 70-460 C2150-197 EX0-001 070-243 70-466 700-501 050-SEPROAUTH-02 M70-101 70-458 CCD-410 70-341 70-464 70-680 74-335 350-018 C_TFIN52_66 70-243 VCP-550 70-414 70-466 100-101 JN0-102 VCP550 640-554 70-331 EX300 1Z0-060 MB2-701 70-467 EX200 350-001 700-505 640-911 M70-301 70-489 400-101 70-410 050-SEPROAUTH-02 200-120 MB2-703 070-462 70-462 70-461 070-410 JN0-102 70-411 CCD-410 70-341 70-464 70-680 74-335 M70-201 117-101 810-420 C2180-276 C4040-221 1Z0-599 350-029 820-421 C_THR12_66 117-102 70-342 MB5-705 C_TADM51_731 70-346 70-486 70-347 70-480 70-483 70-412 70-463 MB2-700 70-417 70-480 C4040-108 MB2-701 070-411 100-101 640-554 700-505 70-457 70-460 C2150-197 EX0-001 070-243 70-466 C_THR12_66 C4040-225 1Z0-061 70-347 C4090-452 VCP-550 070-177