9 / 05 / 2009Both stories are incomplete…

“The underlying problem is that design is a holistic discipline while data-analysis, applied dogmatically, is a reductive discipline.”

“The interplay of all disciplines (engineering, design, research, marketing, sales, QA, product, legal, customer care, etc) is where the magic happens.”

Please read the whole/old debate of “Why Data and Design Need Each Other” by Tom Chi from the OK/Cancel blog, following Doug Bowman’s departure from Google for Twitter which sparked a lot of heated discussion this week.

6 / 05 / 2009Induce visual behavior with gestalt

Exemple du principe de clôture ou ‘closure‘, lire la version anglaise du billet pour les détails du concept qui n’est pas nouveau pour les ergonomes d’interfaces mais bien vulgarisé et illustré ici par Marc Van Rymenant, Président de la compagnie luxembourgeoise Netway, spécialisée dans l’étude du comportement en ligne. Voici comment elle se définit exactement: “Netway is the European leader in Applied Behavioral Sciences focusing on the optimization of online commercial business strategies by the improvement of Web based interactive interfaces.”

Le billet sur le principe de ‘closure‘ est en fait le dernier de toute une série de billets sur concevoir une interface avec le principe de la Gestalt:

  • principe de smilarité
  • principe de proximité
  • principe de continuité

  • 18 / 12 / 2007“Designing with Users in Internet Time”

    Ce billet porte le titre d’un article trouvé au hasard de ma veille: “Designing with Users in Internet Time” et qui présente l’application gagnante de différentes combinaisons de méthodes de conception. Très bien écrit et très actuel (bien que datant de 2000), ce texte a initialement paru dans le magazine INTERACTIONS de ACM. [Vous pouvez trouver la référence complète de l'article avec ses auteurs à la fin de ce billet.]

    Deux études de cas de conception de site Web avec des contraintes de temps très exigentes (i.e.: 3 mois) sont présentées dans cet article de façon très accessible. Pour chacune de ces deux études de cas, les auteurs décrivent la démarche préconisée et le pourquoi de leurs choix.

    La combinaison de méthodes retenues pour chaque objetif, résulte dans les deux cas en une approche globale très créative, avec notamment un recours gagnant au paper prototyping dans le premier cas, et à la collecte de données de type ethnographique dans le second. Cela nous change des classiques tests usagers ou évaluations expertes qui semblent trop souvent être les seuls outils connus de l’ergonomie…

    Avec ce schéma par exemple, l’article divise notamment les activités dédiées à la découverte d’information sur les usagers, des activités plutôt consacrées à supporter la conception de l’interaction du système/site Web.

    Les auteurs insistent sur le fait que pour chaque site, la clé du succès de leur approche de conception repose cependant avant tout sur une implication des différents acteurs de l’équipe à toutes les étapes du processus. Au delà de la pertinence et de l’efficacité de la méthodologie retenue, c’est avant tout l’implication multidisciplinaire qui demeure le principal élément déterminant du succès des projets…on l’oublie trop souvent…

    Pour mieux comprendre la démarche décrite, voici un extrait de l’introduction de l’article:

    “Two case studies demonstrate creative solutions to designing with users on fastpaced projects with large multi-disciplinary teams unfamiliar with human computer interaction techniques.

    Involving information architects, brand strategists, graphic designers, web developers and content strategists ensured that multi-disciplinary concerns contributed to prototype creation, test plans, ethnographic data collection, research analysis, and, most importantly, rapid implementation of findings.

    With the whole team immersed in all stages of user research activities, we were able to eliminate the need for formal research reporting, and at the same time enable user research findings to contribute site design, visual identity, technology decisions, brand and business strategy.”

    Je vous encourage à télécharger l’article complet (pdf). C’est inspirant. :-)

    [Article By Jared Braiterman, Ph.D., Sasha Verhage & Randall Choo
    Published in Interactions magazine, Sept/Oct 2000, pp 23-7.]