19 / 05 / 2013Outil d’évaluation neurocognitive des Interactions Humain-Machine

Vous venez de lire le titre de la thèse de François Courtemanche, responsable du Tech3lab de HEC Montréal.

Cette thèse a été dirigée par Aude Dufresne et Esma Aimeur, et défendue avec succès et mention d’excellence du jury, le 13 mai 2013 au département d’informatique de l’Université de Montréal.

Ce travail doctoral s’inscrit dans le champ de recherche des IHM et plus précisément du UX, qui inclut la dimension hédonique, affective de l’interaction, au delà de la dimension fonctionnelle stricte de l’utilisabilité.
Read more…

12 / 05 / 2010Le test d’utilisabilité classique revisité par une approche interprétative!

Cette étude exploratoire a été présentée dans le cadre du 78e congrès de l’ACFAS 2010 à l’Université de Montréal, au sein du colloque “2010: Une odyssée de l’espace virtuel ou la recherche sur les internautes et leurs avatars dans les métavers”, qui a été organisé par le professeur Benny RIGAUX-BRICMONT (Université Laval) – que j’en profite pour sincèrement remercier de tout son dévouement à mettre sur pied une programmation de conférences toutes fort intéressantes, et dans une ambiance interactive des plus chaleureuses!

Cette communication présente le fruit d’une approche réflexive appliquée à une pratique professionnelle d’ergonome des interfaces qui conduit des tests d’utilisabilité dans le cadre d’investigations servant la recherche commerciale.

En effet, développée dans le cadre de mon parcours doctoral et au-delà des courants dominants classiques et cognitifs, cette étude exploratoire tente d’intégrer des approches plus interprétatives de la recherche sur le comportement du consommateur, qui sont envisagées en complémentarité aux mesures cognitives quantitative et qualitative classiques du test d’utilisabilité. Ainsi, une tentative de re-conceptualisation du test d’utilisabilité est proposée en vue d’incorporer des éléments de nature plus interprétative dans l’analyse de l’interaction du consommateur avec un système d’information.

Les résultats de cette approche complémentaire explorant à la fois les dimensions cognitives et expérientielles symboliques et incarnées (corporalité du vécu sensoriel) sont encourageants. Bien que modestes, ils révèlent que la richesse de cette double analyse des données recueillies lors d’un test d’utilisabilité, favorise une compréhension accrue de ce qu’il est maintenant commun d’appeler « l’expérience usager ».

L’illustration de cette approche exploratoire est illustrée au travers d’un cas, celui du test d’utilisabilité du site Nouvelles de la Société Radio-Canada réalisé en 2005 (étude pour laquelle, après 5 ans, je suis désormais libérée de tout engagement de confidentialité dans le cadre de mes interventions professionelles).

12 / 06 / 2009Techniques d’interaction expérimentées

Les travaux sur les Interactions Humain Machine au LITA: un tour d’horizon des techniques d’interaction expérimentées

Jeudi 18 juin à 11h30 au CITÉ- V13. Pavillon Roger Gaudry

CONFÉRENCE de la chercheure française: Isabelle PECCI (son blog)
De l’Université Paul Verlaine-Metz, France – UFR MIM
LITA (Laboratoire d’Informatique Théorique et Appliquée)

L’équipe IHM du LITA travaille depuis plusieurs années sur l’amélioration
des techniques d’interaction dans différents domaines. Nos principaux axes
sont l’haptique, l’info -mobilité, l’entrée de texte et le pointage.
Différents périphériques commerciaux ou prototypes y sont expérimentés. Une
partie de nos travaux est dédiées aux personnes à besoins spécifiques, en
particulier les personnes déficientes visuelles.


Annonce reçue via Aude Dufresne, Professeure titulaire (alias Cybermom ;)
Département de Communication, Université de Montréal,
90 Vincent d’Indy, Montréal, H2V 2S9 #C408
C.P.6128 Succ Centre-Ville, Montréal, PQ, CANADA H3C 3J7
Tél. 514 343-7371, Fax 343 2298, aude.dufresne@umontreal.ca
Responsable du LRCM

13 / 03 / 2009Ben Schneiderman on ‘Information Visualization’

Rediffusion du séminaire Digiteo de Ben Schneiderman ayant eu lieu le 2 mars dernier.

Résumé: Le lundi 2 mars 2009, Ben Shneiderman, professeur à l’université du Maryland à College Park, a présenté son thème de recherche Information Visualization for Knowledge Discovery”, à l’occasion d’un séminaire Digiteo co-organisé par l’INRIA et le LRI en Île de France.

Visualisez le séminaire!

Pour plus d’information sur Ben Schneiderman et son laboratoire: Human-Computer Interlaction lab ou HCIL.

Vu sur la liste Ergo-IHM.

8 / 01 / 2009Interaction distribuée: papier et smartpen

Voici un vidéo du Pulse Smartpen de LiveScribe où on peut voir que l’interaction de l’usager se trouve véritablement distribuée entre le papier et le stylo.

Interaction distribuée? OK je m’explique. Et pour cela, faisons une toute petite introduction genre IHM 101.

La première chose qu’on apprend dans nos cours d’IHM et que ceux qui ne sont pas dans notre domaine oublient par abus de langage trop fréquent, est que l’interface ne se résume pas à l’écran…Loin de là. Tous les accessoires d’entrée (input devices) constituent l’interface, ainsi souris, clavier, voix, pupille avec ce que l’on appelle les eyetracking-based entry commands (see also ZHAI, S., MORIMOTO, C. and IHDE, S. 1999. Manual and Gaze Input Cascaded (Magic) Pointing. Proc. CHI’99: ACM Conference on Human Factors in Computing Systems, 246-253),…peuvent en faire partie…

L’interaction distribuée se fonde sur le concept plus fondamental de cognition distribuée de Edwin Hutchins de l’Université de Californie (last update of paper in 2000). Ainsi, il écrit:

“Like all other branches of cognitive science, distributed cognition seeks to understand the organization of cognitive systems. Like most of cognitive science, it takes cognitive processes to be those that are involved in memory, decision making, inference, reasoning, learning, and so on. Also following mainstream cognitive science, it characterizes cognitive processes in terms of the propagation and transformation of representations. What distinguishes distributed cognition from other approaches is the commitment to two related theoretical principles.

The first concerns the boundaries of the unit of analysis for cognition. The second concerns the range of mechanisms that may be assumed to participate in cognitive processes. While mainstream cognitive science looks for cognitive events in the manipulation of symbols (Newell, et.al, 1989), or more recently, patterns of activation across arrays of processing units (Rumelhart, et.al, 1986; McClelland, et.al., 1986) inside individual actors, distributed cognition looks for a broader class of cognitive events and does not expect all such events to be encompassed by the skin or skull of an individual.

When one applies these principles to the observation of human activity “in the wild”, at least three interesting kinds of distribution of cognitive process become apparent: cognitive processes may be distributed across the members of a social group, cognitive processes may be distributed in the sense that the operation of the cognitive system involves coordination between internal and external (material or environmental) structure, and processes may be distributed through time in such a way that the products of earlier events can transform the nature of later events.”

Le “Pulse Smartpen” de Livescribe est intéressant à cet égard car il distribue réellement l’interaction entre le stylo et le papier comme éléments d’interface et illustre très bien le deuxième cas de cognition distribuée décrite par Hutchins, celle où le “cognitive system involves coordination between internal and external (material or environmental) structure”.

Sur ce vidéo de fan, on peut bien voir que le piano dessiné par l’usager sur le papier, devient véritablement une zone d’interaction fonctionnelle avec le Smartpen. C’est vraiment impressionnant!

Ceci-dit, ne vous avisez pas d’en faire encore votre allié de la prise de notes en classe, car il semblerait que ce soit la pire excuse pour un travail non-remis…

23 / 04 / 2008Le pendant de l’utilisabilité: les émotions, le plaisir, le beau

Le pendant de l’utilisabilité: les émotions, le plaisir, le beau

Dans le cadre des “séminaires des étudiants de la Maison”, la MATI (Maison des technologies de l’Information) de Montréal, accueillera Annemarie Lesage, étudiante au doctorat en Aménagement, à l’école de design industriel (sous la direction de Tomás Dorta, Professeur, Aménagement, École de Design industriel et la co-direction de Luc Courchesne, directeur, Aménagement, École de Design industriel).

Je vous relaie l’annonce car ses travaux sont liés à l’utilisabilité et abordent le concept via la discipline du design industriel, qui est une voie parfois moins connue des gens l’abordant le plus souvent sous l’angle TI, commnication ou e-commerce.

Pour tenter d’adresser ce concept dans un cadre plus large incorporant l’expérientiel, elle se demande quelle est la nature du complément de l’utilisabilité, c’est à dire un pôle unique ou un système dynamique?
Sa conférence s’intitule: “L’expérience autotélique: un prisme de la complexité sous-jacente aux interactions homme-machine“, et en voici le résumé tel que disponible dans l’infolettre de la MATI:

“Dans le contexte des débats entourant l’élargissement du concept d’interaction à celui d’expérience, différents pôles ont été suggérés pour faire le pendant de l’utilisabilité: les émotions, le plaisir, le beau, entre autres. Et si le complément de l’utilisabilité était un système dynamique plutôt qu’un pôle unique, sa seule constance étant sa qualité autotélique? [Autotélique, du grec telus, but; autotélique, qui est son propre but].”

Cet événement a lieu: Jeudi 24 avril 2008 de 12 h 30 à 13 h 30

Pavillon J.-Armand-Bombardier, Amphithéâtre 1035.

M.À.J.: Profil Annemarie Lesage et Programme de maîtrise en “Design et complexité“, dans le cadre des Sciences Appliquées en aménagement

9 / 05 / 2006Intellectual Development of HCI

Dans la série des schémas intégrateurs qui tentent de dresser un portrait de la discipline du HCI, en voici un nouveau que je trouve pas mal intéressant de (Zhang et Li, 2005). (Veuillez cliquer sur le schéma pour agrandir l’image).

Overview HCI

Comme vous pouvez constater, le facteur premier est le facteur “humain”(HUMAN) et dans les dimensions pertinentes qui s’y rattachent (i.e. étudiées et à étudier), on trouve “Emotion & Motivation”. Rien que pour cela, c’est un excellent schéma! (Ceci est une “inside” comme on dit au Québec, pour ceux qui me suivent depuis longtemps dans mes intérêts de recherche…voir dans mes communications la présentation sur Les interfaces ont-elles des émotions?)

Ce schéma est en fait extrait d’un article académique de Zhang et Li (2005) fort intéressant qui trace l’évolution intellectuelle de la (sous-?)discipline du HCI Ã travers la littérature scientifique du champ des MIS (Management Information Systems). Je peux vous dire en partant que c’est une entreprise complexe – et de ce fait rare! – que de se lancer dans la généalogie disciplinaire…surtout pour un champ aussi multi/inter-diciplinaire que celui des HCI!!! Les auteurs s’attaquent néanmoins à la définition des limites de cette discipline (ou sous-discipline selon l’angle selon lequel on se place), évaluent ses dimensions intellectuelles comme notamment les sujets/questions de recherche courant-e-s, méthodologies classiques (empiriques/non-empiriques, etc.), et enfin, les relations d’apport et d’emprunt avec les autres disciplines.

Zhang et Li déterminent deux grandes catégories de questions de recherche: IT DEVELOPMENT et IT USE AND IMPACT, ce qui reflète très bien la nature bicéphale du HCI…sa nature “humachine” comme l’avait si intelligemment appelé Mark Poster dans son livre « What�s the matter with the Internet ? » (2001). De ce fait, on comprend mieux la nature intrinsèquement interdisciplinaire des HCI et j’ai d’ailleurs été frappée de constater que le champ du HCI recoupe pas moins de 13 “most contributing disciplines” dans la littérature (i.e. sur les Academic Journals les plus importants dans le domaine du MIS)!

Voici la liste de ces disciplines et je vous laisse là-dessus juste pour le fun de vous laisser méditer sur cette réalité! ;-)

CrossDisciplines_HCI

P.S.: J’aimerais remercier ici ma collègue Camille Grange, de la M.Sc. en technologies d’information des HEC, de m’avoir fait découvrir cet excellent article!

Source des schémas de ce billet: The Intellectual Development of Human-Computer Interaction Research: A Critical Assessment of the MIS Literature (1990-2002). By: Ping Zhang; Na (Lina) Li. Journal of the Association for Information Systems, Nov2005, Vol. 6 Issue 11, p227-291, 65p; (AN 19222862)

4 / 05 / 2006Vers une définition intrinsèquement multidisciplinaire des HCI

Voici un schéma fort intéressant qui tente de modéliser les interactions entre les disciplines qui se rencontrent aux confluents de la communication humain-ordinateur ou personne-système. (N.B.: Veuillez excuser la lisibilité de l’image, je n’avais pas le temps de la retravailler…)

(c) 2005 Avi Parush

Ce schéma de Avi Parush, est extrait de son article “In search of theories in HCI“, publié dans Hot Topics (Hot Topics Newsletter, May 2005 from the Human Oriented Technology Lab at Carleton University, ON, Canada)

Il est intéressant de constater que le marketing n’a pas été intégré à ce schéma alors que de plus en plus en entend parler d’ergo-marketing à travers les branches de la recherche…où on étend la notion d’utilisabilité aux différents produits de consommation courante (comme un pot de crème pour le visage par exemple), ce qui est à mi-chemin entre le design industriel, le packagin commercial et l’ergonomie cognitive…pour permettre de faire vivre une “expérience” aux consommateurs…

Dans tous les cas, il ressort clairement de ce schéma toute la dimension appliquée du champ des HCI, rare domaine comme le marketing également, où la pratique ne peut se divorcer de la théorie et donc de la recherche…ce sont des vases communiquants.

Et comme l’indique Avi Parush en introduction de son article:

Nothing is more practical than a good theory“. (K. Lewin, 1951)

Bon weekend à tous!

22 / 04 / 2006Topo IHM’06 : 18è Conférence francophone sur l’Interaction Humain-Machine

Hier, vendredi 21 avril, s’est terminée à l’éCOle Polytechnique de Montréal l’édition 2006 de la conférence IHM. Je n’ai malheureusement pas pu assister à toute la conférence mais voici quelques highlights personnels, retenus en fonction de mes intérêts.

En tout premier lieu, il est important de mentionner l’étude comparative d’Eric Brangier (Directeur du centre de recherche ETIC de l’Université Paul Verlaine de Metz, France) sur une centaine de sites Web québécois et français, autant produits par des femmes que par des hommes et où l’auteur cherche à identifier des patterns culturels de soumission/domination en fonction d’une analyse lexicale de la façon dont les créateurs/concepteurs/auteurs de ces sites se présentent eux-mêmes, considérant donc le site Web comme un miroir identitaire. Monsieur Brangier ouvre la voie à d’intéressantes questions au niveau de la conception ergonomique, à savoir, comment favoriser une bonne “identité” de soi en ligne et notamment à quand et comment les éditeurs Web qui intègreront ces fonctionnalités psychosociales?!

Cette présentation a le grand mérite de susciter un débat identitaire en rapport au virtuel qui se situe au delà des cultures puisque la différence entre les hommes et les femmes est également abordée. Cette étude a d’ailleurs été commentée par la presse locale québecoise et il est possible d’écouter une entrevue de Eric Brangier menée par Bruno Guglielminetti de Radio-Canada. Le hasard fait bien les choses car il y a quelques jours, nous mentionnons son livre parmi les bonnes références en ergonomie congitive disponibles en français.

J’aimerais également souligner l’excellente présentation de Yan Bodain dont l’expérience de professeur paraît lorsqu’il communique avec son auditoire! Simple, clair et efficace. Monsieur Bodain nous présentait l’outil KATIA, financé et développé par le projet “sac école électronique” de la Maison des technologies de l’information et des communications pour la formation et l’apprentissage. Cette application logicielle fait partie d’un environnement pour la manipulation et la production d’objets d’apprentissage. Si vous me permettez l’analogie explicative, c’est un genre de dreamweaver pour le Web sémantique, qui intègrerait donc à l’édition HTML également des annotations RDF de pages Web assignées via XML et pouvant référer à des metadonnées via des ontologies (importables et éditables directement dans l’application). J’ai même pu découvrir le Google de la recherche d’ontologies Swoogle de l’université du Maryland, qui permet de rechercher parmi plus de 10 000 ontologies existantes!

Enfin, la conférence s’est terminée par un panel de discussion sur les nouvelles tendances en interaction humain-machine animée par Aude Dufresne (Université de Montréal) entourée de Michel Desmarais (École Polytechnique), Franck Poirier (Université de Vannes, France) et Emmanuel Dubois (Toulouse, France). Il est difficile de résumer un débat intense de plus d’une heure trente mais il en est ressorti deux points majeurs selon moi. L’importance de redéfinir le design au delà de l’esthétique (intervention notamment de Tomas Dorta de l’École de degin industriel de l’Université de Montréal qui proposait une évolution du paradigme de design vers l’expérience, ce qui ne pouvait que me ravir en me rejoignant dans mes réflexions!) La nécessité de considérer les interfaces d’un point de vue holistique en considérant les différentes dimensions cognitive mais aussi sociale, émotive et le type de la personnalité tel que décrit dans notre articel court soumis à la conférence justement, sur la personnalisation des interfaces dans les interfaces d’apprentissage. Ceux qui sont intéressés à obtenir l’article peuvent m’écrire et il me fera plaisir de vous le faire parvenir.

Bref, une belle conférence, c’est tellement stimulant d’échanger avec les gens de son domaine et de plus en plus des disciplines connexes s’y rattachant!

Montréal est dans ses années fastes pour les conférences spécialisées en interaction personne-système, utilisabilité, ergonomie cognitive puisqu’elle recevait UPA’05 au mois de juin l’an dernier, ED-Media avec sa special track très reconue en ergonomie cognitive appliquée à l’apprentissage, et enfin, IHM’06 qui vient de se terminer mais qui est aussitôt suivie par CHI2006…qui vient de commencer…et qui, se tient aussi à Montréal!!!!!

Pour ceux qui y seront, Utilisabilité Québec va y tenir un kiosque d’information sur ses activités et j’y serai mercredi! C-U there! :-)

220-802 050-SEPROAUTH-02 M70-101 70-458 70-462 100-101 640-554 700-505 70-457 70-460 C2150-197 EX0-001 070-243 70-466 C_THR12_66 C4040-225 1Z0-061 70-331 EX300 1Z0-060 MB2-701 70-467 EX200 M70-301 70-489 C2180-278 MB7-702 MB2-702 70-487 70-243 70-414 70-466 200-120 MB2-703 070-462 70-462 70-461 9L0-012 C_BODI_20 PRINCE2 1Z0-851 70-432 1Y0-253 070-496 100-101 648-244 070-668 C4040-252 650-752 70-642 HP0-Y50 E20-385 500-285 70-410 70-461 70-462 70-483 EX300 070-461 MB2-702 MB7-702 220-802 400-101 646-206 700-501 70-480 C4040-108 MB2-701 70-412 70-466 200-120 C4040-225 1Z0-061 70-347 C4090-452 MB2-703 400-101 70-410 70-417 70-463 70-488 70-462 C2090-303 C2090-614 70-461 70-486 70-411 400-101 646-206 300-206 70-243 74-325 C2020-622 Windows 7 key Windows 8 key Office 2013 microsoft office 2010 cheap Windows 7 key Office 2007 key Office 2010 key Office 2008 key Windows 7 Windows 8 Office 2013 microsoft office 2010 cheap Windows 7 key microsoft Office 2007 key microsoft Office 2010 key windows 7 key windows 8 key Office 2013 key windows 81 key microsoft 2010 key office 2010 office 2007 key buy windows 7 key cheap windows 7 key dowload office 2010 key cheap windows xp key cheap windows 2008 buy microsoft 7 key windows 2011 key windows 2011 adobe photoshop key rolex replica watch swiss replica watches replica watches for men replica watches Rolex replica watches rolex swiss replica watch top rolex replica swiss rolex replica watches cheap replica omega rolex replica watches latest replica omega watches replica omega watches 70-432 1Y0-253 070-496 100-101 648-244 070-668 C4040-252 650-752 70-642 HP0-Y50 E20-385 500-285 70-410 70-461 220-801 220-802 N10-005 SY0-301 000-221 00-780 N0-101 1z0-051 C4090-450 C4120-783 EX200 MB2-700 MB3-700 MB6-869 OG0-093 VCP-510 VCP550 70-486 70-418 400-101 70-410 050-SEPROAUTH-02 200-120 MB2-703 070-462 1Z0-554 1Z0-567 200-001 250-310 250-371 640-878 70-461 70-462 200-120 70-488 MB2-703 70-410 70-461 70-480 70-532 200-120 MB2-703 070-462 70-462 70-461 070-410 JN0-102 70-411 C_TADM51_731 C4090-958 70-483 EX300 070-461 MB2-702 MB7-702 220-802 MB2-703 70-411 MB5-705 C_TADM51_731 70-346 70-486 70-347 70-480 70-483 70-412 70-463 MB2-700 70-417 C_TAW12_731 400-101 MB2-702 70-487 400-101 646-206 700-501 70-480 C4040-108 MB2-701 070-411 100-101 640-554 700-505 70-457 70-460 C2150-197 EX0-001 070-243 70-466 700-501 050-SEPROAUTH-02 M70-101 70-458 CCD-410 70-341 70-464 70-680 74-335 350-018 C_TFIN52_66 70-243 VCP-550 70-414 70-466 100-101 JN0-102 VCP550 640-554 70-331 EX300 1Z0-060 MB2-701 70-467 EX200 350-001 700-505 640-911 M70-301 70-489 400-101 70-410 050-SEPROAUTH-02 200-120 MB2-703 070-462 70-462 70-461 070-410 JN0-102 70-411 CCD-410 70-341 70-464 70-680 74-335 M70-201 117-101 810-420 C2180-276 C4040-221 1Z0-599 350-029 820-421 C_THR12_66 117-102 70-342 MB5-705 C_TADM51_731 70-346 70-486 70-347 70-480 70-483 70-412 70-463 MB2-700 70-417 70-480 C4040-108 MB2-701 070-411 100-101 640-554 700-505 70-457 70-460 C2150-197 EX0-001 070-243 70-466 C_THR12_66 C4040-225 1Z0-061 70-347 C4090-452 VCP-550 070-177